Cameron, Christina

Zone d'identification

Type d'entité

Personne

Forme autorisée du nom

Cameron, Christina

forme(s) parallèle(s) du nom

Forme(s) du nom normalisée(s) selon d'autres conventions

Autre(s) forme(s) du nom

Numéro d'immatriculation des collectivités

Zone de description

Dates d’existence

1945-

Historique

Christina Cameron est une sommité canadienne de réputation internationale en matière de conservation du patrimoine. Détentrice d’un baccalauréat en littérature de l’Université de Toronto (1967), elle a fait une maîtrise en études muséales à l'Université Brown au Rhode Island, (1970), puis un doctorat en histoire de l’architecture à l’Université Laval (1983). Elle a débuté sa carrière dans le domaine du patrimoine en 1970, au sein de Parcs Canada. Durant 35 ans, elle y a occupé diverses fonctions, notamment celle de directrice générale des Lieux historiques nationaux, de 1986 à 2005. Au niveau international, elle a été, de 1998 à 2008, cheffe de la délégation canadienne auprès du Comité du patrimoine mondial de l’UNESCO, une instance dont elle a assuré la présidence à deux reprises.

C’est en 2005 que Christina Cameron est entrée à l’Université de Montréal, en tant que professeure titulaire à l’École d’architecture de la Faculté de l’aménagement, et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en patrimoine bâti. Elle a occupé ces deux fonctions conjointement jusqu’en 2019, puis est devenue professeure associée. En 2020, elle a reçu le titre honorifique de professeure émérite. Durant ses quatorze années à l’Université de Montréal, elle a mis son expertise au service de ses activités d’enseignement, de recherche et d’encadrement d’étudiants. Parmi les projets de recherche entrepris, les plus importants, d’envergure internationale, furent un projet d’archives orales du patrimoine mondial, ainsi que la préparation d’une histoire de la Convention de patrimoine mondial de l’UNESCO. Pour alimenter ces projets, la chercheuse a organisé durant plusieurs années les Tables rondes de Montréal, qui réunissaient des experts pour discuter de différents enjeux relatifs au patrimoine bâti, et constituaient en outre une expérience d’apprentissage pour ses étudiants qui y participaient. La professeure s’est aussi intéressée au patrimoine de l’Université même, notamment en prenant part à l’élaboration de deux plans directeurs du campus principal, ainsi qu’en collaborant à un ouvrage consacré au patrimoine architectural et paysager de l’Université de Montréal.

Christina Cameron a également mis son expertise au service de la société, notamment en siégeant à divers comités scientifiques, en vue de la révision de la Loi sur les biens culturels et de la révision de politiques relatives au patrimoine culturel du Québec. Elle a reçu au cours de sa carrière des distinctions prestigieuses : devenue membre de à la Société royale du Canada en 2012, elle a reçu l’Ordre du Canada en 2014, puis, en 2018, le Prix du Québec Gérard-Morisset, pour sa contribution à la sauvegarde et au rayonnement du patrimoine.

Sources :
Curriculum vitae de Christina Cameron
Site Internet des Prix du Québec

Lieux

Statut légal

Fonctions et activités

Textes de référence

Organisation interne/Généalogie

Contexte général

Zone des relations

Zone des points d'accès

Mots-clés - Sujets

Mots-clés - Lieux

Occupations

Zone du contrôle

Identifiant de notice d'autorité

P0458-A

Identifiant du service d'archives

Règles et/ou conventions utilisées

Statut

Niveau de détail

Dates de production, de révision et de suppression

Langue(s)

Écriture(s)

Sources

Notes de maintenance

  • Presse-papier

  • Exporter

  • EAC

Sujets associés

Lieux associés