Affichage de 765 résultats

Notice d'autorité

Aquin, Hubert

  • P0396-A-01
  • Personne
  • 1929-1977

Hubert Aquin naît le 24 octobre 1929, à Montréal. Il fait ses études secondaires au Collège Sainte-Marie. Il obtient une licence en philosophie de l'Université de Montréal en 1951 et étudie à l'Institut d'études politiques de Paris de 1951 à 1954. À son retour à Montréal, il est embauché comme réalisateur et scénariste pour la radio et la télévision de Radio-Canada (de 1955 à 1959). De 1959 à 1963, il est réalisateur et producteur à l'Office national du film.

Au début des années 1960, il milite pour l'indépendance du Québec, et est membre de l'exécutif du Rassemblement pour l'indépendance nationale (de 1960 à 1968). Il est aussi professeur de littérature entre 1967 et 1974 dans plusieurs institutions, soit au Collège Sainte-Marie, à l'Université du Québec à Montréal, à la State University of New York (Buffalo) et à l'Université Carleton à Ottawa. En 1975, il est embauché en tant que directeur littéraire aux Éditions La Presse. Il perd son poste un an plus tard à la suite de la parution d'une lettre ouverte dénonçant les politiques culturelles de cette maison d'édition face aux oeuvres québécoises.

Ses premiers textes paraissent dans diverses revues, dès 1959, entre autres chez Parti pris, Le magazine Maclean, Voix et images du pays et la revue littéraire Liberté, dont il est directeur de 1961 à 1971. Hubert Aquin est auteurs de romans Prochain épisode (1965), Trou de mémoire (1968), L'Antiphonaire (1969), Neige noire (1974) et d’essais Point de fuite (1971). Il a aussi écrit des textes pour le théâtre, la radio et la télévision.

Hubert Aquin reçoit en 1968 le Prix du Gouverneur général du Canada qu’il refuse pour des raisons politiques. En 1970, il obtient le Prix de la province de Québec et le Prix Athanase-David en 1972. Il reçoit également le Prix littéraire de La Presse (1974) et le Grand Prix littéraire de la Ville de Montréal (1975).

Connu pour ses romans avant-gardistes, Hubert Aquin influence la culture contemporaine québécoise en tant qu'activiste, essayiste, cinéaste et rédacteur. Hubert Aquin se suicide à Montréal le 15 mars 1977.

(Sources : Wikipédia, Encyclopédie canadienne (en ligne) et Dictionnaire des auteurs de langues française, en Amérique du Nord pp 22-23)

Archives des colonies (France)

  • P0129-A
  • Collectivité
  • 1776-[18-?]

Le dépôt des archives de la Marine et des Colonies date de 1699. Il est créé à la suite d'une décision de Louis XIV de réunir les services de la Marine et des colonies en un ensemble, le Département de la marine. Le but de ce dépôt est de conserver les documents relatifs aux activités de la marine et de témoigner de celles réalisées dans les colonies. En 1837, le dépôt des archives est installé à Paris, avec le dépôt de la marine. Les archives subiront de nombreux dommages durant la révolution. En 1791, le dépôt des colonies et chartes est transporté à Versailles. En 1796, une fois de plus, on réunit les archives des colonies et de la marine. La création du ministère des colonies et de l'Algérie en 1858 a pour conséquence le transport des documents au Louvre. En 1861, l'ensemble des documents retourne à Paris. Finalement, en 1958, la suppression du ministère de la France outre-mer (anciennement ministère des colonies) aura pour conséquence le rattachement de son service d'archives aux Archives nationales en 1961.

Assemblée universitaire

  • A0021-A
  • Collectivité
  • 1967-

Création de l'Assemblée universitaire, en 1967, telle que mentionnée dans la charte de l'Université de Montréal dans le but de faire partie du corps de l'administration générale de l'Université de Montréal. Les principaux champs d'action de l'Assemblée universitaire se résument à énoncer les principes généraux qui président à l'orientation de l'Université et à son développement, à adresser au Conseil toutes recommandations concernant l'administration et le développement de l'Université puis à rédiger et surveiller l'application des règlements concernant le statut des professeurs et de la discipline universitaire. L'Assemblée universitaire est constituée des membres suivants : le recteur, les vice-recteurs, les doyens, au moins un professeur de chacune des facultés comptant au moins dix professeurs, élus par ceux-ci, trois membres du Conseil nommés par celui-ci, au moins six membres nommés par un conseil représentant les étudiants, trois membres nommés par un conseil représentant le personnel de l'Université, tout autre membre nommé.

Association canadienne d'éducation des adultes des universités de langue française

  • P0203-A
  • Collectivité
  • 1965-

L'association voit le jour le 3 septembre 1965 à l'Université Laval. Initialement, elle porte le nom d'Association canadienne des directeurs des extensions des universités de langue française. Elle veut réunir tous les membres de la conférence canadienne des collèges et des universités. Au mois de décembre 1965, l'association change de nom pour celui d'Association canadienne des dirigeants d'extension des universités de langue française. Elle change de nom, pour une troisième fois, lors de sa 5e réunion en décembre 1966. Elle prend alors le nom d'Association canadienne des dirigeants de l'éducation des adultes des universités de langue française. Le 7 mars 1968, les membres de l'association adoptent la constitution de l'organisme. En 1971, l'association est incorporée auprès du ministère de la Consommation et des Corporations du gouvernement du Canada et reçoit ses lettres patentes le 7 octobre de cette même année. Pendant les années 1970, l'association se manifeste sur le plan idéologique par des travaux et des colloques relatifs à l'éducation des adultes et à l'éducation permanente : et, sur le plan politique, par des actions communes et concertées, avec les divers paliers gouvernementaux et les autres associations qui s'occupent de l'éducation des adultes (commissions scolaires, cégeps ainsi qu'avec l'Institut canadien d'éducation des adultes). En 1979 l'association procède à une refonte de ses statuts, sans toutefois modifier ses lettres patentes. Cette refonte était rendue nécessaire à cause de l'augmentation de la clientèle adulte dans les universités. Elle prend à ce moment son nom actuel. Suite à cette refonte des membres individuels, des membres associés et des membres émérites s'ajoutent aux membres institutionnels. Ces nouveaux membres aideront l'association à avoir une meilleure représentation des divers intervenants en éducation des adultes et à poursuivre ainsi son objectif global d'éducation permanente.

Association des anciens de la Faculté de chirurgie dentaire de l'Université de Montréal

  • P0048-A
  • Collectivité
  • 1924-[19-]

L'Association des anciens de la Faculté de chirurgie dentaire de l'Université de Montréal se forme le 28 avril 1924. Les étudiants lui donnent comme principaux objectifs ceux d'entretenir et d'étendre les relations amicales et sociales entre les anciens élèves la Faculté, de divertir ses membres par des activités et d'enrichir leurs connaissances au moyen de conférences, cliniques, dîners-causeries et débats. De plus, elle a le mandat de travailler au recrutement de nouveaux membres et d'obtenir des bourses et des prix afin de stimuler le désir d'étudier chez les dentistes. Composée de membres d'honneur, de membres actifs et de membres à vie, l'Association est administrée par un conseil d'administration.

Association des anciens de l'École normale secondaire

  • P0283-A
  • Collectivité
  • [1962?]-[196?]

L'Association des anciens de l'École normale secondaire (AAENS) regroupe des diplômés de l'École normale. Favorisant la collaboration des professeurs de l'établissement d'enseignement, elle souhaite procurer à ses membres des informations professionnelles sur différents sujets, dont le syndicalisme. De même, elle organise des conférences publiques, des exposés et produit un journal à l'intention de ses membres.

En ce qui concerne sa structure administrative, l'AAENS se compose d'un comité d'éducation et d'un conseil. Elle fait partie de l'Association générale des étudiants de l'Université de Montréal (AGEUM) et est représentée dans différents comités, dont celui de l'École normale secondaire. En 1962, le président de l'Association des anciens de l'École normale secondaire est Marcel Montreuil.

Association des bibliothèques de la santé affiliées à l'Université de Montréal (ABSAUM)

  • P0368-A
  • Collectivité
  • 1978-

Des réunions des responsables des bibliothèques des hôpitaux et instituts affiliés à l'Université de Montréal ont lieux en 1970. Toutefois, c'est en 1978 qu'est créée l'Association des bibliothèques de la santé affiliées à l'Université de Montréal (ABSAUM). Elle regroupe officiellement les bibliothèques des Centres hospitaliers universitaires ainsi que les hôpitaux et instituts affiliés à l'Université de Montréal.

Seules font partie de l'ABSAUM les bibliothèques des hôpitaux et instituts dont le directeur général est membre du Bureau de coordination des centres hospitaliers d'enseignement affiliés à l'Université de Montréal - Faculté de médecine. À l'origine, l'ABSAUM vise trois objectifs. Favoriser les rencontres entre les membres et promouvoir l'étude des problèmes communs. Mettre de l'avant des projets d'intérêts communs. Finalement, faire des recommandations auprès des autorités ou organismes concernés.

Association des cadres et des professionnels de l'Université de Montréal

  • P0046-A
  • Collectivité
  • 1974-

L'Association des cadres et des professionnels de l'Université de Montréal (ACPUM), fondée le 8 octobre 1974, a pour but de regrouper en association des membres du personnel cadre et professionnel de l'Université de Montréal dans le but d'étudier, de promouvoir, de protéger et de développer leurs intérêts sociaux, professionnels, éducatifs et culturels.

Association des démographes du Québec

  • P0298-A
  • Collectivité
  • 1971-

Fondée en 1971, l'Association des démographes du Québec est un organisme sans but lucratif. Sa mission est de regrouper les démographes, de diffuser les connaissances d'ordre démographiques et de faire connaître la démographie sur le marché du travail québécois. L'Association est dirigée par un Bureau de direction de 6 puis de 7 membres nommés lors de l'Assemblée générale annuelle.

Dès sa création l'Association des démographes du Québec se dote d'un organe de liaison le Bulletin des démographes du Québec. En novembre 1974 la chronique Les Échos qui informe sur la vie de l'Association devient une publication autonome et joue le rôle de bulletin de liaison des membres de l'Association des démographes du Québec. En 1975, le Bulletin prend le nom de Cahiers québécois de démographies avec le mandat de publier des travaux scientifiques en matière de population. L'ADQ crée en1978 conjointement avec la Canadian Population Society la Fédération canadienne de démographie.

Résultats 11 à 20 sur 765